Choisir un arc

 LES ARCS CLASSIQUES

 

Il y a 3 familles:

1- l’Arc d’initiation -

En bois léger (ou polymères), il peut être équipé d’un viseur et d’un stabilisateur. L’installation d’un Berger est déconseillé, la fenêtre d’arc n’étant pas assez dégagée pour permettre son réglage.

Ces arcs permettent de se familiariser avec la discipline. Pardonnant facilement les erreurs, ils servent à acquérir les bases du tir et à intégrer les gestes de la séquence de tir.

2- l’Arc métallique -

De performance intermédiaire,  il permet un équipement complet. Les branches manquent parfois de souplesse. De prix abordable, il est souvent le premier arc de l'archer avec lequel il commence vraiment la compétition.

3- l’Arc de compétition - (Hoyt, Win &Win, PSE, Grenn Horn, Yamaha ... )

Chaque marque a ses spécificités propres (souplesse, nervosité, poids) que se soit pour la poignée ou les branches. La gamme de prix est très étendue en fonction des performances et spécificités techniques. Chaque élément est vendu séparément et le mixage des marques est possible. L'archer trouvera le matériel qui lui convient le mieux en fonction de ses goûts et de son budget.

  

Un archer débutant voulant acheter du matériel peut s’orienter vers des kits complets vendus en archerie qui sont d’un bon rapport qualité/prix. Faites vous conseiller en club et en archerie avant d’acheter.

Actuellement sur les arcs de compétition, il y a un système de fixation de branches par clips très simple. Il existe aussi un système par vis. Il faut savoir que le système par vis est de moins en moins utilisé. L’archer qui voudra changer de branches devra s’orienter vers le système à clips dès l’achat de sa poignée.

Sachez enfin, que pour un premier arc, il est bon de se rendre en archerie pour essayer le matériel avant l’achat. On y aura aussi des données techniques à conserver comme son allonge qui détermine le type et la longueur des flèches spécifiques à chaque arc et morphologie.

Méfiez vous des achats sur internet (certes intéressants) mais qui ne sont pas toujours adaptés aux besoins.

De plus, en archerie, votre matériel sera installé et règlé!

  

 

Le ’sens’ de l’arc

Suivant que nous sommes gauchers ou droitiers, nous choisirons un arc pour gaucher (fenêtre à droite), ou droitier (fenêtre à gauche). Un tireur droitier visera avec l’oeil droit qui doit être ’directeur’ et un gaucher avec l’oeil gauche.

Il ne faut pas systématiquement considérer l’oeil directeur comme un critère de choix, mais tenir compte de la dextérité manuelle.

La main qui va tirer la corde détermine la notion de gaucher ou de droitier.

 

 

Un arc se choisit en fonction de plusieurs critères

 - Le type de tir envisagé (salle, campagne...) et le type d’arc (classique, traditionnel, compound).

- la taille de l’archer (l’arc classique fait approximativement la taille de l’archer) et son allonge.

- sa force physique: la puissance doit être adaptée... le tableau ci-après aide à un choix judicieux.

En salle, en tir classique, une puissance inférieure à 30 lbs est très suffisante même pour un homme adulte. Elle évite des efforts physiques trop importants et évite de se faire mal.

AGE

PUISSANCE des branches

en livres (# )

Inférieur à 12 ans

de 12 à 15 ans

supérieur à 15 ans

femmes débutantes

hommes débutants

10 à 15

15 à 20

18 à 25

18 à 20

20 à 30

 On peut naturellement avoir des puissances plus importantes dans la limite de la législation (60 lbs maxi).

Mais il faut faire attention à 2 paramètres:

D'abord avoir une puissance adaptée à sa morphologie; il serait bête de se faire mal parce qu'on a surestimé ses capacités.

Deuxièmement, il faut prendre en compte qu'un arc puissant est fatiguant: un concours: c'est tirer 60 flèches en 2 heures; les fins de séries font souvent apparaître des signes de fatigue qui se traduisent par de moins bonnes volées : les points perdus ne se rattrapent jamais et tous sont précieux. un arc moins fatiguant permet plus de constance.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×