Les arcs traditionnels

 

La pratique des arcs traditionnels en bois est à la croisée de l'attachement à l'histoire de l'archerie et d'une pratique ancestrale.  

Loin de tout artifice, certains considèrent que c'est la forme de tir la plus pure. Il existe différents modèles d'arcs et chacun peut trouver celui qui lui convient le mieux.

 

 

- Le longbow = grand arc médiéval.

Issu de la tradition de l'archerie , c'est l'arc le plus simple souvent assimilé à une branche taillée... Il peut pourtant être très puissant (jusqu'à 180 livres).

Voici une très jolie vidéo des archers du Hampshire avec des longbows de 90 à 125 lbs... thanks a lot, gentlemen ! 

Contrairement à ce que l'on croit, dès l'époque protohistorique, les techniques de fabrication étaient très avancées.

 

- Le barebow... arc traditionnel nu... dit aussi "recurve". Il existe en version monobloc ou démontable.

 

- L'arc oriental traditionnel, connu dès l'époque antique.

 

Reconstruction à l'identique par Lukas Novotny d'un arc turc de tir à distance (44" de long, 60lbs@28") en corne, bois et tendon (Photo Pierre Lansac)

Ici un arc turc à pleine allonge: le pouce de corde est équipé d'un anneau protégeant le doigt et servant de décocheur. Ces arcs courts peuvent être utilisés avec une gouttière sur l'avant-bras d'arc

Photo TAM

Grâce à cette technique de surallonge, à des flèches très légères (12g) et à des arcs de 90lbs, les tirs peuvent atteindre 594m (voire 850 m en record non homologué). La flèche coulisse dans la gouttière (très proche de la poignée) pour gagner quelques pouces d'allonge et plus de puissance de l'arc

 

 - L'arc de kuydo... le yumi. Peu pratiqué en France, ce type de tir est un art martial.

 "Parfois nous toucherons la cible... mais nous nous manquerons nous mêmes" nous dit la légende de cette vidéo d'un grand maître.

 

Le Kyudo est un art où chaque geste est mesuré dans un ensemble cosmique, le tir n'est que l'aboutissement d'une exacte pratique individuelle et de groupe. Réussir ou non sa flèche n'est pas essentiel. Il faut faire le geste parfait au moment parfait. Cette petite vidéo d'un cours est instructive du cheminement et de la difficulté. 

  Au Kyudo, on ne tire que 2 flèches et on est évalué sur les déplacements et l'ensemble des gestes de préparation au tir. On passe des niveaux assimilables aux Dan(s) des autres arts martiaux.

 

D'autres modèles sont rarissimes et ne sont plus pratiqués comme

- Le Penobscot (arc d'Amérique du nord à double structure)

  - l'arc Inuit (issu des traditions du Nord du Canada)

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×