Saint Sébastien, saint patron des archers

 

Saint Sébastien, martryr du III°siècle est le saint patron des archers (entre autres). Il est fêté le 20 janvier.

Il était déjà chrétien lorsque l'Empereur Dioclètien le nomma capitaine de la garde prétorienne. Mais Sébastien protégea des chrétiens lors des persécutions du III° siècle.

En 288, Dioclétien ordonna aux hommes de Sébastien de le tuer en le transperçant de flèches. Mais les soldats, attachés à leur chef, évitèrent les parties vitales. Laissé pour mort, il fut sauvé. L'empereur ordonna alors qu'il soit battu à mort.

 

 Saint Sébastien par Le Pérugin vers 1500.

 

Tous les ans en Janvier (le 19 en principe), les archers fêtent St Sébastien. 

 Le tir de la Saint Sébastien répond à des règles précises.

 

Le tir de la Saint-Sébastien (19 janvier)

Dans les compagnies perpétuant cette tradition, tous doivent d'être présents en blanc au tir de la Saint Sébastien.

Les "archers-chevaliers" portent une épée, les "archers baptisés" (les aspirants-chevaliers) une dague. Habillés ainsi, on sait l'ordre des préséances.

La partie commence par l'accrochage des 2 blasons (un pour les arcs classiques, un pour les compounds). Le porte-drapeau du club s'avance, suivi des chevaliers. Les premiers tiennent le carton à accrocher. Une fois punaisé, le porte-drapeau le salue en inclinant le drapeau à l'horizontale. Puis toujours en procession, les chevaliers reviennent vers le pas de tir.

Un chevalier annonce, avant de commencer, les règles du jeu pour ceux qui ne les connaissent pas. Celui qui manquera à la règle devra " passer au tronc " = « payer  ce qu'il veut ». Le " tronc " : un pot-à-lait porte le nom de la compagnie, il est placé bien en vue sur une table. Le passage au tronc est un rite qui a lui aussi ses règles.

Chacun doit tirer trois flèches en tout, en trois fois par ordre de préséance (chevaliers puis archers par ordre d'ancienneté). Le premier tir comporte un rituel: le salut aux buttes. Il faut porter un chapeau. Le tireur dit d'une voix forte: " Mesdames, messieurs, je vous salue! " Et les autres répondent: " Salut! ". Alors il peut tirer sa flèche. Pendant les tirs, l'assistance doit rester silencieuse.

A chaque tir, les chevaliers s'avancent en procession vers le blason pour voir à qui appartient la flèche la plus proche du centre. On note le nom du propriétaire près du trou sur le blason. Puis chacun reprend sa flèche et retourne attendre son tour au pas de tir. Quand tout le monde a tiré sa dernière flèche, les chevaliers retournent ensemble au blason pour décider qui a gagné.

La flèche du gagnant (1 par catégorie) doit être remise solennellement. Les archers font une haie d'honneur de chaque côté de la cible, tandis que le gagnant s'avance lentement. Le blason est détaché avec la flèche plantée dedans. Un chevalier le présente au gagnant qui prend sa flèche en disant: " Chevalier, merci! ". On remet au gagnant une flèche en bois aux plumes blanches, pyrogravée (un peu plus tard) avec la date de l'événement et le nom.

Le Saint Sébastien de l'année reçoit une médaille représentant le saint.  Après la partie, la table est mise pour un banquet.

Posé à côté du tronc, le registre symbole de la vie de la compagnie, porte tous les événements, un greffier en est chargé. Le nom du gagnant y est inscrit.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×