le terrain extérieur (2014)

En 2012, pour couronner les succès du club et ouvrir des perspectives sportives plus intéressantes, nous avons fait la demande d'un terrain extérieur.

Nos amis du club de Bar-le-Duc nous ont ouverts les portes (si on peut dire) pour que nous puissions voir la menuiserie; voir ce qui était réalisable: comment s'y prendre et les erreurs à éviter.

Ca parait réalisable assez facilement pour des toxophiles bricoleurs et motivés.

Il faut incliner les cibles à 15° pour les tirs à longue distance (50 ou 70 m). Le piétement est bien visible.

 

Un système de compression par cales permet aux paillons de tenir fermement sans autre système; c'est simple et ingénieux.

N'oubliez pas de fermer en partant SVP !! 

Bon ben, c'est à notre tour, y a plus qu'à se mettre au boulot ! 

Après bien des discussions, nous avons d'abord atteri aux Carrières d'Euville. Un site magnifique et abrité !

Un grand merci à la municipalité qui nous a bien facilité les choses malgré les errances.

C'est un front de taille de carrière, un peu en retrait et encaissé avec espace et recul.

La visite du site nous ouvre des perspectives, en particulier réfléchir sur du concret pour les agencements (ligne de tir, nivellement, débroussaillage, sécurisation, local voire abri): les silhouettes nous donnent une bonne idée de la distance (à 70 m).

C'est donc faisable. Le projet devait se faire en deux temps: préparation de l'espace mais aussi menuiserie.

Au travail pour la réalisation des supports. Les plans copient très largement le travail vu à Bar-le-Duc (Merci à Pierre qui nous a fait gagner un temps précieux). Le bois était déjà stocké depuis plusieurs semaines ainsi que la visserie nécessaire...au passage un grand merci à tous ceux qui ont aidé à cette réalisation quelque soit leur rôle...

Alors voilà, on a un gros tas de bois à trier, mesurer, couper, assembler.

On nous a prêté un petit établi de 5m et des outils...

Il faut essayer de préparer tout le nécessaire, puis faire des sous ensembles pour gagner en efficacité. C'est un poil long car rien n'est à la même dimension... on perd du temps à mesurer, recouper etc...

Les morceaux sont gros, alors, on perce en 2 passes lentes...  mais ça avance... les premiers montants.

On coupe, on assemble ... même si c'est lourd (le bois, ou l'humour ???). Tant bien que mal, ça prend forme.

Une joyeuse installation... mais assez vite, on ne sait plus où les mettre.

 

Plus on menuise, plus les stocks s'amenuisent..

Mais en avançant, on se rend compte qu'il manque encore des choses...petits trucs auxquels on n'a pas pensé comme les petites vis (ou grandes etc)...et puis même si on réfléchit bien, lorsqu'on a le truc dans les bras, on ne voit plus les choses de la même manière.

Avec la pose des équerres et le découpage des linteaux, on a d'emblée une autre approche ne serait-ce que par la taille du truc.

Et voilà ce que ça donnerait avec la structure du toit...

... ça cause mieux avec un homme. On se rend compte que c'est franchement gros... point positif: on ne risque pas de nous les piquer... point négatif: comment va-t-on les transporter ?

Encore du boulot avec les découpes et la pose des plaques de CP.

C'est vraiment très gros au bout du compte et il faut encore monter les portes (ça pèse déjà lourd !!!)

 

Nous y sommes, on les sort quasi à la chaine...nickel !

Mais qu'est-ce que cela? Des oripeaux de lapin !!!!

Et même le fameux pot de lapin....  

Mieux que dans le commerce. Mais on n'a plus de place ! Il faut en évacuer la moitié pour terminer les autres.

 

On transporte.

Et on installe mais là, on se rend compte que le site ne va pas finalement, il va être trop difficile à aménager et à sécuriser.

Alors, on a réussi à convaincre les responsables pour s'installer à l'atelier de taille. C'est plus simple, plus beau et plus facile...donc on bouge encore.

Les 6 sont là cette fois, en fait, en regardant bien, ça ne va toujours pas. Reste à déménager...ce coup-ci c'est la dernière. On ne va qu'à l'opposé du site.

Bon, c'est pas trop loin, juste en face, alors à vos marques, prêts, portez !!

On a pris un peu de temps à cause des travaux de terrassement.

Mais une fois qu'on est calé, on est bien !

Faut dire que certains s'étaient un peu perdus dans la savane... - ça va vieille branche ?

- un site comme ça, ça me la coupe !

Mais que fait-il? (rayez les mentions inutiles !)

- il fume le reste des paillons.

- il charge les cibles avec du tabac...

- il se la coule douce

Maman, t'as oublié les guirlandes !!

Ce n'est toujours pas fini. Il en reste 3 à installer et surtout, il faut charger tout ça... découpe des paillons et mise en place.

Une équipe à la découpe et une au placement des bandes de paille. C'est physique mais en une matinée, on a rempli 3 cibles.

Il faut aussi bouger la roulotte qui servira à stocker un peu de matériel consommable.

Il reste des ajustements de surface pour bien fermer les portes mais on va y arriver !

On se fait une belle ligne de tir.

C'est enfin fini.

On a même les honneurs de la presse.

Premiers tirs... le vent dans les cheveux ! On est plutôt bons à 30 m mais c'est du 122 alors on verra avec plus de distance (on n'a jamais fait) ou de plus petits blasons.

Trop facile !

Mais il y a des exceptions !!! petit-petit...je suis sûr qu'elle est par là ! z'auraient du flécher !!!

Pour la très officielle inauguration en grande pompe du 1er juin 2014 en présence des acteurs de cette aventure, la presse est revenue !!!

Déchaînement de bonne humeur avec un beau discours.

Ecouté attentivement,

Un très solennel "coupé de ruban",

déposé pour la postérité sur un magnifique plateau d'argent... modèle d'artisanat local

Mais aussi une surprise...

...pour le baptême.

Et un premier tir par son altesse... (à pérenniser, l'idée du caddy et de l'ombrelle)

restons humble, les autres ont le droit de tirer aussi.

Pas mal....et avec un beau terrain comme ça, les scores vont remonter... et pas que les scores visiblement !!!

...et on est assez abrité du vent en prime.

La cadre est vraiment agréable et chaud. Que du bonheur !

FEU !!!

Allez, les gars, on a des titres à défendre !

Et il faut se défendre contre la génération montante.

Ne fait pas la tête !!!

Pis, c'est qui sont bons en plus !

Même Christine van Toxofil a fait le déplacement.

Qui prend toute la place sur le pas de tir?  bourrelette-woman ou callipyge 1ère ?

Mais Christine, est-ce vraiment une femme? Une vraie bonne question ! En extérieur, elle reste "très nature".

Oh, la jolie paire de..... lunettes !!!

Il a bien fallu arroser ça pour marquer l'événement, car l'archer ne crache jamais sur un pot (boire ou manger, on a choisi: on fait les deux !)

D'aucune serait même tentée, semble-t-il, de passer dans la catégorie masculine par quelques artifices vite démasqués.

Une belle fête et une pleine réussite pour le club

Ce terrain sera à la fois un espace d'entrainement mais aussi d'animation et de communication pour accroitre notre notoriété. Je me suis amusé à compter les heures de travail entre l'achat du bois et la pose définitive: on en est à 280 heures cumulées partagées entre plusieurs "ouvriers".

Un petit film résume toute l'aventure.

Bons tirs à tous au grand air !

 Le tir en extérieur c'est super... y a pas photo !

Un beau club uni sur un beau projet.

Venez essayer avec nous !!

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×