échauffement / étirements

Le tir à l'arc a une double image: Celui du sport ou celui du loisir genre tir au camping ou tir de foire; là où je gagne le nounours géant impossible à rentrer dans la voiture (je me demande d'ailleurs ce que les gens en font une fois rentrés chez eux).

Même s'il est vrai que le tir à l'arc m'a rien de violent physiquement, c'est effectivement un vrai sport. Pour vous en persuader, prenez une bouteille d'eau pleine et tenez la à bout de bras pendant 5 minutes... je vous garantis que c'est physique.

Le tir à l'arc c'est un peu ça... on ne courre pas mais rester en tension, le plus immobile possible exige un effort physique intense.

Or, souvent, la volonté immédiate de se faire plaisir et de se mettre sur le pas de tir fait occulter l'échauffement.

L'échauffement est essentiel pour préparer le corps à l'effort et éviter les traumatismes musculaires, osseux et autres tendinites (qui peuvent aussi résulter d'un arc trop puissant par rapport à votre morphologie). Les spécialistes vous diront qu'il faut échauffer tout le corps mais le haut est primordial.

il faut impérativement:

-échauffer la nuque =par des basculements droite/gauche et bas/haut: pas de rotation néfaste en cas de début d'arthrose.

-échauffer les épaules: par des cercles avec les bras tendus de plus en plus grands et dans les deux sens de rotation.

aussi par un mouvement ample: main partant du ventre, passant au dessus de la tête puis qui redescend entre les omoplates pour remonter vers le ciel... pas évident, n'est-ce pas ?

- échauffer le torse par des rotations D/G.

-échauffer les poignets et les doigts par des rotations et des "fausses" décoches entre les phalanges.

               

on peut aussi se servir d'un élastique et faire le mouvement de décochage (il est plus doux que l'arc et prépare bien le corps).

 

 

 

Enfin, après la séance, des étirements des membres hauts sont recommandés.

les bras...

 

 

... et les épaules.

                

 

Ces exercices sont importants à chaque tir et encore plus en compétition.

Faire du tir c'est se faire plaisir, jamais se faire mal. Si vous êtes malade, fatigué ou si vous ressentez une douleur:  arrêtez, reposez vous et reprenez le tir dans de meilleures conditions. Ca serait trop bête de terminer chez le kiné pour avoir voulu forcer.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×