trouver son oeil directeur

La première question qu'on vous pose lors d'une découverte du tir est de savoir quel est votre oeil directeur.

pourquoi ?

Parce que le fait d'être droitier ou gaucher ne suffit pas même si la majorité des gens ont l'oeil directeur correspondant à leur latéralisation. On conçoit facilement que si vous visez avec le mauvais oeil (au sens propre), vous n'atteindrez jamais la cible!

L'oeil directeur permet de savoir si vous devez utiliser un arc de droitier ou de gaucher.

Déterminer l’œil de visée qui vous permettra de vous sentir à l’aise lorsque vous pratiquerez le tir à l’arc. Il peut également servir pour d’autres disciplines comme le Tir à l’arme à feu ou pour tout autre sport ayant besoin de le connaitre mais également dans la vie de tous les jours.

Comment trouver son oeil directeur ?

Il y a 2 méthodes simples.

- celui du doigt fixe

- celui des deux mains collées

-  Le Test du doigt Fixe

Les 2 yeux ouverts, pointez avec votre pouce un objet à une distance de 5 mètres.

Fermez 1 œil et gardez l'autre ouvert puis changez d'oeil. Il y a alors deux possibilités: Si votre pouce est sur la cible alors c'est que vous regardez avec votre œil directeur avec votre deuxième oeil, la vision est décalée.
 Test du doigt fixe  Test du doigt fixe Œil droit fermé

 

 

 

 

 

Seconde méthode possible: le Test des 2 mains Collées

Qui convient bien aux enfants: Les 2 yeux ouverts, mettez vos mains l’une contre l’autre en formant un cercle de 5 cm avec l’index et le pouce, comme sur l’image.

Mains collées formant un cercle 

Pointez ce cercle en direction d’un objet à une distance de 5 mètres.

Il y a alors à nouveau les mêmes deux possibilités:

Si votre cercle est sur la cible alors c'est que vous regardez avec votre œil directeur.

  Mains collées avec objectif   

Mains collées vu gauche    

 oeil directeur

 oeil non- directeur

 avec votre deuxième oeil, la vision est décalée

Mais encore:

Certaines personnes n’ont pas de vision en relief et n’ont donc pas l’œil vraiment directeur. L’alignement peut être pris en charge alternativement par un œil ou l’autre, ce qui provoque une dispersion des flèches. Pour remédier à cela, il est préférable de masquer ou de fermer l’œil correspondant au bras d’arc.

Beaucoup d'archers testent le fait de tirer les deux yeux ouverts. C'est possible mais nécessite un temps d'adaptation; le cerveau se cale sur l'oeil dominant

Chacun ici verra ce qui lui convient le mieux en fonction de son ressenti.

Terminons aussi par dire que les personnes ayant des problèmes de vue (myopie en particulier) ont du mal à focaliser longtemps en visée. La visée doit être assez courte pour ne pas provoquer des troubles visuels.

Le tir au compound qui aligne non plus 2 points (viseur/jaune) mais 3 points de visée (visette/viseur/jaune) peut provoquer aussi des troubles importants.

Merci à Richard de http://www.teitarc.com/ pour l'aide apportée à la réalisation de cet article

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×